Gaëlle Boissonnard, un peu plus loin...

Gaëlle Boissonnard, un peu plus loin...

Couleurs du jour

Comme ça...Posté par gaëlle boissonnard 28 févr., 2017 15:41:25

Et ces mots de Pablo Casals...


“Je suis profondément convaincu que ce ne sont pas nos hommes d'état et leurs méthodes habiles qui pourront seuls éviter le chaos et la destruction totale qui nous menacent tous, hommes, femmes et enfants. C'est seulement en faisant renaitre chez tous les citoyens du monde le sens de la fraternité et de l'amour humain que nous pourrons éviter la catastrophe.” (1936!)




Fill in only if you are not real





Les tags XHTML suivant sont autorisés: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. Les feuilles de styles CCS et les Javascripts ne sont pas autorisés.
Posté par Goldberg 07 mars, 2017 16:59:01

On sait, bien sûr, quand on regarde vos peintures d’un peu plus loin que le bout du nez, que ce ne sont pas seulement de jolis dessins. Il faut regarder.
Votre référence à Casals, pour justifiée qu’elle est, me fait entrevoir vos dessins autrement qu’en les regardant simplement.

Merci pour ce second regard. Et pour votre engagement.

Belle suite à vous.


Posté par cécile 01 mars, 2017 07:08:11

Bonjour bel Arc en Ciel,

Je rebondis sur cette analyse de Pablo Casals, en réponse à l'actualité qui nous "explose à la figure". Je crains que l'histoire se répète, même si une partie de quelques penseurs bienveillants (ne manquant pas de matière grise) pour faire réagir les "endormis", ne pourront éviter les décisions psychotiques des plus grands dirigeants de la planète.

Remarque très pessimiste, mais comment voire le soleil, quand on veut nous faire prendre "les vessies pour des lanternes".

Le chat ayant une vision très pointue, donnons à l'homme la possibilité de retrouver tous les sens qui lui font défaut aujourd'hui : l'ouïe, l'odorat, le toucher, il est déjà aveugle et n'a aucun "gout" pour la délicatesse de la vie,

Mai tu es là Gaëlle, avec ta sensibilité et parfois ta colère, pour nous redonner un peu d'espoir sur ta palette, les mains dans la terre, ou l'esprit dans ton jardin magique...tu me manques, je te souhaite avec le chant des oiseaux, une belle mélodie pour arroser les pensées sauvages...